Jukebox – ma garde robe pratique, belle et éthique

Comment répondre à notre besoin d’être vêtues, de se sentir belles, et bien dans ses vêtements tout en ayant un impact environnemental et social faible?
(Et en y passant le moins de temps possible…)

Pour y répondre Nathalie et Catherine ont lancé Jukebox : un service de garde-robe commune avec des tailles et des modèles qui conviennent à toutes.

Comment ça fonctionne ?

Pour avoir accès à la garde-robe, vous prenez un abonnement (résiliable à tout moment) dont le prix dépend du nombre de pièces que vous souhaitez avoir en même temps dans votre armoire. Cela commence à 35 euros pour une pièce.

Vous pouvez échanger la ou les pièces aussi souvent que vous le souhaitez. Cette petite veste vous plaît trop? Vous la gardez 3 mois! Vous avez envie d’être flamboyante ou de tester un nouveau look? Vous gardez la pièce quelques jours seulement.
Bref, votre garde-robe change à votre rythme.

Jukebox c’est plein d’autres avantages:

  • Toutes les marques proposées sont des marques durables qui veillent à la transparence sur toute la chaîne de production du vêtement. Les matières sont écologiques. Et les travailleuse.eur.s ont des conditions de travail dignes
  • Des armoires moins encombrées
  • La garde-robe évolue avec nos formes
  • Le plaisir d’être belle sans polluer
  • Porter des pièces qu’on n’aurait pas osé acheter
  • Ne pas devoir laver les vêtements avant de les rendre
  • Les vêtements peuvent même être livré chez vous (conditions à définir)
  • En option, vous pouvez aussi bénéficier des conseils d’Astrid Eckelmans, leur coach en image

Un peu de contexte

L’industrie textile et des chaussures produit une fois et demie plus de déchets que de vêtements. En moyenne, 1 vêtement produit est porté 4x et 30% des vêtements produits sont jetés sans jamais avoir été portés. C’est la 2ème industrie la plus polluante.

Exploitation humaine, pollution, consumérisme… Fabriquer toujours plus, sans prêter attention à la qualité, en exploitant des êtres humains et des ressources naturelles, pour vendre des vêtements très peu portés avant d’être jetés. Ce mode de fonctionnement, couramment appelé « fast fashion », crée de réels problèmes de justice environnementale et sociale.

Pour aller plus loin, vous pouvez regarder l’émission de la RTBF #investigation « Fast Fashion, les dessous de la mode à bas prix ».

Face à la fast fashion, la slow fashion commence à gagner du terrain. La slow fashion consiste à produire des collections de vêtements plus durables à petite échelle et plus éthiques. Pour tendre vers la slow fashion, il faut arrêter de surconsommer, favoriser la mode locale, acheter en seconde main et louer certaines pièces.

Porter plutôt que posséder !

Jukebox s’inscrit dans l’économie de la fonctionnalité : elle propose un service qui répond à notre besoin en passant par la location, plutôt que de nous vendre des objets pour répondre à ce besoin.

La petite histoire du projet

Catherine et Nathalie aiment s’habiller et ont toujours été conscientes de l’impact de leurs vêtements. C’est comme utilisatrices de « Tale me » une entreprise de location de vêtements pour femmes enceintes et bébés (qui a malheureusement fait faillite) qu’elles se sont rencontrées. Elles ont donc mesuré l’avantage du service et ont voulu le généraliser à toutes les circonstances de la vie. En effet, pourquoi faudrait-il être enceinte ou aller à une soirée pour pouvoir s’habiller via « location »?

Jukebox est donc née de cette envie commune de se lancer dans un projet qui fait sens.

Jukebox, après voir testé son concept dans des magasins éphémères, s’est installée dans une charmante boutique à Etterbeek (avenue de la Chasse 38).

En 2020, année difficile, pour leur lancement elles ont eu environ 400 locations.

Lancer un projet entrepreneurial n’est jamais facile, heureusement de par leur vie professionnelle déjà solide, elles sont entourées de personnes ressources de qualité.
Elles ont par ailleurs aussi été accompagnées par le Mad pour construire leur identité visuelle.

Comme petit coup de pouce financier, Nathalie a bénéficié de l’avantage tremplin-indépendant.

Pour continuer à se développer et étoffer leur collection, elles vont se mettre à la recherche de nouveaux investisseuse.eur.s.

Juxebox c’est un des modèles d’affaire novateurs dont nous avons besoin pour transformer notre monde et notre économie. Bonne continuation !

%d blogueurs aiment cette page :