Au revoir le Parlement bruxellois

Aujourd’hui je ferme un chapitre du livre de ma vie.
Aujourd’hui prend effet ma démission du Parlement régional bruxellois.

J’ai eu le plaisir de faire partie d’un groupe formidable : 15 personnalités très différentes et unies dans leur envie de faire de Bruxelles une ville plus juste, plus inclusive, plus saine et plus verte.
J’ai eu le plaisir de rencontrer sur le terrain une multitude d’entrepreneuses et d’entrepreneurs qui remettent l’économie au service d’un projet de société positif, qui produisent et offrent des services en respectant les humains et la planète.
J’ai eu le plaisir de faire passer une résolution sur le désinvestissement dans les énergies fossiles et une ordonnance qui ouvre les primes aux entreprises en réorganisation judiciaire.
J’ai eu le plaisir de prendre la parole au nom du groupe pour défendre les valeurs de protection, d’accessibilité, d’émancipation et de coopération portées par la COCOF.
J’ai eu le plaisir de défendre une politique alimentaire et agricole plus saine, qui crée du lien, donne de la fierté aux paysannes et aux paysans, et qui propose une nourriture de qualité pour chacun et chacune.
J’ai eu le plaisir de participer à une commission délibérative où citoyens et parlementaires ont, ensemble, réfléchi à la gestion de crise.
J’ai eu le plaisir d’être parlementaire pendant deux ans et demi.

Ces années m’ont enrichie d’idées, de visions, d’ambitions. J’ai à présent besoin de traduire ceci et le reste de mon expérience, dans des projets plus concrets et renouer avec ma passion de l’entreprenariat.

Je voudrais encore une fois remercier les 3.690 personnes qui ont rendu cette aventure possible.  Soyez assurés que je continuerai à œuvrer pour l’intérêt collectif et en particulier à la nécessaire transformation de notre société pour relever les défis environnementaux. Le chemin est encore flou mais il sera beau et vivant.

%d blogueurs aiment cette page :